1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Les Gnaouas d'Essaouira

Le 2010-11-09 17:30:33

Gnawa Essaouira Les Gnaouas sont les descendants d'anciens esclaves originaires d'Afrique sub-saharienne. Rencontre avec l'histoire d'un peuple d'Essaouira et d'une musique traditionnelle du Mogador qui sont devenu de véritable ambassadeur d'Essaouira et du Mogador.

 

 

 

 

Les Gnaouas d'Essaouira

Leur nom vient du mot GUINÉE, ancien empire du Soudan occidental, et cela même si une partie de cette population ne provient pas de cette région d'Afrique.

Au Maghreb, le mot «Soudani" est utilisé pour désigner toutes les personnes d'Afrique sub-saharienne ou d'Afrique noire et, par extension, il désigne les "esclaves ou descendants d'esclave", quel que soit leur pays d'origine et pas seulement au Soudan. Le terme "ABDE ou ABID" signifie clairement "esclave ou descendant d'un esclave ou une personne à peau noire".

Ils ont ensuite été mélangés à la population locale et se sont regroupé en confréries  pour créer une forme d’expression à la fois musicale et spirituelles faite de  mélange d'Afrique et traditions arabo-berbères.

Ces confréries, enracinées dans la culture marocaine, sont à l’origine de la créativité, de la vitalité et de la réussite du timbre Gnaouas marocains.  


La danse et le chant Gnaoua ont un aspect mystico-religieux,  avec leur "krakeb" , cymbales de métal,  et leurs percussions, les chanteurs et danseurs peuvent parfois entrer en transe. Le style est captivant et leur folklore devenu tradition.

Au Maroc, le berceau de la musique Gnaoua se trouve dans  la région d'Essaouira, où nous trouvons aussi des Gnaouas juifs et berbères.

Pour des raisons économiques, certains Gnaouas, qui ne sont pas tous "Maalem" c'est-à-dire maîtres de la musique lors des cérémonies mystiques, viennent présenter leur musique à un public marocain plus large.

 Inspirés par les troupes d'acrobates, que l’on peut croiser sur la place Jemmaa el Fna de Marrakech ou dans les "Moussem", célébrations religieuses régionales, les troupes Gnaouas  vont développer et inventer des cascades qui ne font pas partie du rituel. Elles vont également enrichir leurs robes de couleurs lumineuses, des chapeaux avec un long gland, afin d'attirer, divertir et distraire le public.

 Avant de devenir un art célèbre, les Gnaouas ont étés longtemps considérés comme des amuseurs publics.

Au Maroc, la musique Gnaoua est maintenant aussi  représentée par des groupes de femmes d'Essaouira. Appelée «Mqadamate", féminin de "Maalem",  leur musique se joue avec "darbukas", des plateaux de métal et parfois même des "krakeb. Leurs habits et leur danse ressemblent à ceux des hommes.

Ce genre de musique existe, avec quelques différences, en Tunisie, Algérie, Égypte et  Libye, et porte des noms précis dans chacun de ces pays

De nombreuses traditions marocaines du monde musical, comme la fusion de jazz, blues, reggae, rap, chaabi, ou la RAI, ont été inspirés par ce patrimoine musical Gnaoua. Ainsi de grands classiques du Maroc, tels que "Allah, Allah Moulana", se retrouvent dans de nombreuses compositions. 

 

"Les Gnaouas d'Essaouira" par Adam, le 26/07/2010.


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News