1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Fabien Rypert, des bulles pour Essaouira

Le 2017-09-07 16:24:34

Fabien Rypert Partons à la rencontre d'un dessinateur généreux installé dans l'arrière-pays d'Essaouira : Fabien Rypert. Créateur de la série « Boogy et Rana », il est à l'origine du 1e Salon de la Bande Dessinée qui aura lieu du 20 au 27 septembre 2017. Attendez-vous à buller à Essaouira !

 

 

Portrait d'Essaouira : Fabien Rypert

Le portrait : 

Essaouira, l'ensorceleuse, attire à elle les artistes du monde entier, et ce n'est pas Fabien Rypert qui vous dira le contraire !

Ce dessinateur a la carrière prolifique voue un amour inconditionnel à la cité des alizés, qu'il fréquente depuis maintenant plus de 10 ans. Il découvre Essaouira par hasard, lors d'un voyage à Agadir qui l'amène vers nos contrées. Coup de cœur, Fabien et sa famille y reviendront souvent, jusqu'à s'installer dans l'arrière-pays, à Ghazoua, pour y poser leurs valises plusieurs fois par an.

Fabien est un homme qui aime les bulles. Pas celles que l'on fait en pataugeant dans la baie d'Essaouira, mais plutôt celles que l'on dessine pour amuser les – plus ou moins – jeunes. 

Fabien, l'illustrateur, découvre sa voie par hasard. Alors qu'il suit des études d'électrotechnique, il s'amuse à dessiner les affiches du club théâtre du lycée. La révélation ne se fait pas attendre, mais avant de rejoindre un studio de dessin pour encrer les personnages d'Astérix et de Disney , il fait ses premières armes à la librairie Andromède de Lille, où il ajoute de la couleur aux ouvrages d'autres auteurs.

Fin des années 80, Fabien Rypert se lance en solo, mettant en image des séries de cartes postales pour les Etats-Unis, des posters pour la Suède et illustre les jeux Nathan ou les produits Disney. C'est avec la création de la BD « Boogy et Rana », en 1992, qu'il asseoie sa carrière de créateur de bulles. 

La consécration vient en 1996, lorsque les éditions Coeur de Loup font paraître le Tome 1 des aventures des deux grenouilles voyageuses, intitulé « L'étang qui rétrécissait », préfacé par l'illustre Franquin. En 1997, le travail acharné de Fabien Rypert, et de son acolyte Tarvel, est reconnu au Festival d'Angoulême, en obtenant le très recherché « prix de l'Alph'art Jeunesse ». Depuis le tome 5 de Boogy et Rana, Fabien Rypert assure seul le scénario et l'illustration des planches de la série.

Passionné par son travail et souhaitant transmettre son savoir autour de lui, Fabien Rypert a animé depuis 1998 plus de 750 ateliers de BD dans près de 300 écoles et a travaillé auprès de 350 salons et festivals.

Lors de ses voyages vers Essaouira, Fabien constate que le 9e art reste très méconnu dans tout le Royaume, malgré quelques stands aux Salons du Livre de Casablanca et de Tétouan. Pour remédier à cela, et peut-être créer ainsi de nouvelles perspectives pour les jeunes dessinateurs d'Essaouira, Fabien décide d'organiser le 1e Salon de la Bande Dessinée à Essaouira.

L'événement a pour objectif de démocratiser le genre, et de faire découvrir les métiers qui en découlent aux jeunes curieux d'Essaouira. Le Salon de la BD, qui aura lieu à Dar Souiri – et ailleurs – du 20 au 27 septembre 2017, réunira une petite dizaines d'artistes marocains, français et belges. Entre signatures, matchs d'impro, lecture dessinée ou ateliers à destination des élèves de la ville, le 1e Salon de la Bande Dessinée est sans nul doute l'événement culturel de la rentrée.

Le but du Salon de la Bande-Dessinée ne se limite pas à faire connaître le genre au grand public. Les bénéfices réalisés par les organisateurs seront utilisés pour acheter du matériel de dessin aux écoles rurales de la région d'Essaouira. Un festival qui a du coeur.

Fabien Rypert nous offre ainsi une occasion unique de buller autrement à Essaouira et « d'encrer » la ville dans le petit monde de la BD. Essaouira lui dit merci ! 


L'interview : 

→ Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?

Illustrateur depuis 1988, je suis passé à la Bande Dessinée en 1996, avec mon premier album « L'étang qui rétrécissait ». Celui-ci fut primé au Festival International d'Angoulême en 1997. Depuis j'ai travaillé sur plus de 110 ouvrages de BD ou livres pour enfants.

→ Dans les grandes lignes, quel est votre parcours professionnel ? 

Mes études m'ont amené à l'électrotechnique, puis pendant une période de chômage, j'ai intégré un studio de dessin qui travaillait sur les produit dérivés d'Astérix et Disney. C'est alors que ma carrière a commencé.

→ Qu’est ce qui vous a donné envie d’exercer votre métier ?

Je collectionnais les albums de BD et je les faisais signer par les dessinateurs que je rencontrais sur les salons ou festivals. A partir de ce moment, j'ai su que c'était ma voie.

→ Quelles sont les 3 étapes, ou moments les plus importants, dans votre carrière ?

Il y en a eu tellement mais si je ne devais en garder que deux ou trois ce serait bien sûr :
→  ma remise de prix Alph'Art en 1997
→ ma rencontre avec le maître Franquin (Gaston Lagaffe) qui a préfacé mon tome 1 
→ et enfin ma rencontre avec Marcel Marlier, le dessinateur de Martine.

→ Depuis combien de temps venez vous en séjour à Essaouira ?

Je viens à Essaouira depuis 2006 et depuis, environ 3 à 4 fois par an avec une longue période en été.

→ Quelle a été votre motivation pour venir à Essaouira ?

Une visite d'une journée avec ma femme et les enfants, en vacances à Agadir, nous a donné l'envie de revenir plus longtemps. et depuis, nous sommes installés à Ghazoua.

→ Quels sont vos meilleurs souvenirs à Essaouira ou liés à Essaouira ?

La rencontre avec mes voisins marocains lorsqu'au début, l'eau et l'électricité n'étaient pas toujours bien distribuées à Ghazoua. Nous avons donc noué pas mal de relations avec le voisinage.

→ Quel est votre « lieu » préféré à Essaouira ?

La terrasse du Café "Le Sicilia". J'y passe beaucoup de temps mais aussi sur les remparts face à la mer, où je peux rester des heures.

→ Que conseillez vous à quelqu’un qui vient visiter la ville d’Essaouira ?

De respecter cette belle cité qui a su garder son âme tranquille et accueillante vis à vis de tous les voyageurs du monde. Quelles que soient vos idées, votre religion, Essaouira la tolérante vous offrira sa douceur de vivre. 

→ Un message à faire passer à tous ceux qui vont vous lire ?

 Je vous invite à découvrir mon site internet mais aussi et surtout la page Facebook du Salon de la Bande Dessinée que j'organise à Essaouira, dans les locaux de Dar Souiri, en septembre 2017, du 20 au 27 exactement. Il y aura des auteurs marocains, belges et français qui seront là pour répondre à vos questions mais aussi pour signer les albums que vous achèterez, des expositions, des animations pour les écoles. Les bénéfices étant reversés à l'Association Bayti d'Essaouira.


Informations et Contacts : 

Fabien Rypert
Website : www.fabienrypert.com

Le Salon de la BD à Essaouira
Les bulles d'Essaouira
164, Lot Taghazout - BP678 AL Ghazoua
Essaouira
Tél : 06.30.83.89.87
Email : salonbd.essaouira@gmail.com

Suivez aussi l'événement sur Facebook
 

Emeline, pour Vivre Essaouira, le 15 août 2017


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News