1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Cathy Bion, l'inspiration Souirie

Le 2012-06-23 14:10:39

Cathy Bion Photographe Plasticienne Intimement attachée à la ville d’Essaouira et à son port, Cathy Bion photographe plasticienne n’hésite pas à mettre la cité des Alizés à l’honneur dans son travail et ses multiples ouvrages





Portrait – Focus : Cathy Bion Photographe Plasticienne.

Cathy Bion, une femme inspirée par Essaouira

Passionnée par la photographie, Cathy Bion nourrit son art de matières et de couleurs, sans retouche ni recadrage son travail est très proche de la peinture.

Elle sillonne le monde entier pour nous livrer un travail singulier sur son sujet de prédilection : les ports. Comme elle le dit elle-même, son oeil de peintre capte «des fragments colorés attestant du travail des hommes, des traces transformées par le passage du temps et l’alchimie secrète des éléments…».

Sa première inspiration et le commencement de sa recherche plastique ont vu le jour dans les ports marocains de Tanger et surtout d’Essaouira.

C’est lors de ses études secondaires à Paris qu’elle se lie d’amitié avec des étudiants marocains, elle commence à venir leur rendre visite au Maroc dès les années 80.
C’est en 1998 que Cathy Bion séjourne pour la 1ère fois à Essaouira, et à partir de là qu’elle entame son travail sur le port de Mogador et celui de Tanger.

En 2003, suite à sa rencontre avec un galeriste de La Rochelle, ville jumelée avec Essaouira,  elle participe au livre  "La Rochelle/Essaouira - Les fiancées du Ponant"  en produisant la photo de couverture, un chapitre complet de l'ouvrage lui est également consacré.

En 2004, elle revient à Essaouira, à Dar Souiri pour la présentation de l’ouvrage et en novembre elle est chargée d’animer pour l’Alliance Franco Marocaine d’Essaouira,  avec Houssein Miloudi un atelier de collage pour lequel elle garde un souvenir précieux et magique.

Au fil des rencontres et des séjours elle se marie en 2005 avec un souiri qu’elle a rencontré à Paris.
Sa belle famille fait partie des plus anciennes familles souiries, ce qui lui donne la possibilité d'avoir un lien vraiment authentique avec la ville, son histoire et ses habitants...
Le Maroc est devenu son pays d’adoption et Essaouira sa ville, « une ville d'artistes et d'artisans, à échelle humaine, où l'on rencontre très facilement les gens, une cité pleine de charme et riche d'histoire...».

Cathy Bion expose son travail en France et à l’étranger depuis 1992, elle anime des ateliers d’arts plastqiues depuis plus de 15ans, elle est aussi à l’origine de la création de plusieurs livres d’artistes.
En 1999, elle participe à l’événement «Le Temps du Maroc» à Paris.
Ses photographies sont régulièrement publiées : affiches, cartes, livres et ont été intégrées à différentes collections publiques et privées en France, au Maroc mais également au Japon ou en Australie.

Elle a exposé son travail à Essaouira à plusieurs reprises
: Dar Souiri, Hôtel Sofitel, Galerie l’Arbre Bleu,  le Festival de l'Etrange à l’Alliance Franco Marocaine d’Essaouira  où plus récemment en 2012, elle participe au festival « Chouf la mer » et a dédicacé son dernier ouvrage : « Couleurs d’alizés ».

Aujourd’hui, elle accepte de se prêter  au jeu des questions réponses pour Vivre Essaouira et parle de ce qui la lie particulièrement à la cité des Alizés …

Cathy Bion l'Interview :

Vivre Essaouira : Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Cathy Bion : J’aime les voyages et les échanges culturels depuis toujours, les cultures marocaine et japonaise font partie de ma vie depuis plus de 25 ans, ce qui est une grande richesse pour moi.
Etre artiste est une chance qui permet d'évoluer hors des sentiers battus et de percevoir le monde par un prisme différent.

Vivre Essaouira : En quelques lignes, quel est votre parcours professionnel?
Cathy Bion : J'ai fait mes premières photographies à l'âge de 8 ans et durant ma période scolaire, j'obtenais toujours le premier prix de dessin.
Puis je me suis passionnée pour les arts plastiques, j'ai pratiqué des techniques mixtes, en particulier l'art collage que j'ai continué à transmettre durant des ateliers pour adultes et enfants.
La photo s'est avérée finalement être le moyen d'expression le plus familier pour moi.
C'est donc en tant que photographe-plasticienne que j'expose mon travail depuis une vingtaine d'années en France et à l'étranger (au Maroc à Essaouira, au Japon, en Australie...), en galeries et durant des festivals.

Vivre Essaouira : Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?
Cathy Bion : Le besoin de voyager, de rapporter des couleurs vives et des matières naturelles pour égayer la grisaille de Paris où je suis basée ; le plaisir de rencontrer les gens autrement, tout en faisant des photos, ou au cours d'expositions, cela permet des moments d'échanges et de partage différents de ce que l'on peut vivre au quotidien.

Vivre Essaouira
: Quelles sont les 3 étapes ou moments les plus importants ou les plus marquants dans votre carrière/ vie personnelle ?
Cathy Bion
* Quand j'ai pris un virage artistique et quitté mon emploi dans la communication il y a plus de 20 ans.
* L'atelier collage que j'ai mené en 2004 à Dar Souiri à la demande de l'AFME, qui a occasionné de belles rencontres avec ses nombreux participants et la production d'œuvres très créatives.
* La sortie de mon livre de photographies "Couleurs d'alizés" paru chez Critères Editions fin 2010.

Vivre Essaouira : Depuis combien de temps venez vous en séjour à Essaouira/ au Maroc ?
Cathy Bion : J'ai fait mes études supérieures à Paris en compagnie d'amis marocains, qui sont ensuite rentrés au Maroc où je leur ai rendu visite la première fois en 1985 ; ensuite je suis revenue très régulièrement, le Maroc est devenu mon 2ème pays et mon port d'attache Essaouira... j'ai d'ailleurs épousé un souiri !

Vivre Essaouira : Quelle a été votre motivation pour venir et travailler à Essaouira/ au Maroc ?
Cathy Bion : Essaouira a un charme unique, une ambiance particulière chargée d'histoire et de vibrations artistiques... également la gentillesse des habitants à l'état d'esprit ouvert car ils ont toujours côtoyé des communautés étrangères.
Au Maroc, j'apprécie beaucoup l'espace, le climat, les couleurs, les bons petits plats et la douceur de vivre.

Vivre Essaouira : Quels sont vos meilleurs souvenirs à Essaouira ou liés à Essaouira ?
Cathy Bion :
* Suite à la présentation à Dar Souiri en 2004 du livre "La Rochelle / Essaouira, les Fiancées du Ponant" auquel  j'ai participé, j'ai pu rencontrer beaucoup d'artistes, d'artisans et d'acteurs de la ville, des moments magiques !
* Les moments passés autour de la musique Gnaoua avec mes amis souiris

Vivre Essaouira : Quel est votre «lieu » préféré à Essaouira ?
Cathy Bion : Le port, bien sûr, pour capter couleurs et matières avec mon appareil photo, c'est mon thème de prédilection depuis une dizaine d'années !

Vivre Essaouira
: Que conseillez-vous à quelqu’un qui vient visiter la ville d’Essaouira ?
Cathy Bion : Flâner, s'imprégner, prendre le temps de vivre...     

Vivre Essaouira
: Un message à faire passer à tous ceux qui vont vous lire ?
Cathy Bion : Ce que j'aime par dessus tout au Maroc, ce sont les lieux sauvages encore préservés, souhaitons qu'ils perdurent le plus longtemps possible !

Diffusion photographique  :

- Publication d’un ouvrage de photographies « Couleurs d’alizés » chez Critères Editions préfacé par le dessinateur Loustal (2010) : dédicaces au Salon du livre de Paris et à la Foire du Livre de Bruxelles (2011) et durant le Festival Etonnants Voyageurs de St Malo (2012).
- 1er prix du concours photographique de la ville de Roscoff (Finistère) - catégorie professionnelle (2011).
- Publication de photos dans la «Revue des Xéros », collectif « Les Xérographes » (Paris -depuis 2008).
- Couverture du livre « Gaston Bachelard ou le rêve des origines » de Jean-Luc Pouliquen, Ed. L’Harmattan (2007).
- Présentation de l’artiste et de ses photos lors de la conférence de François Soulages (Université Paris 8) intitulée « La Photographie et la couleur », Bibliothèque Château d’eau / Paris, Mairie du 10e (2004).
-  Couverture  du  livre  « Les Fiancées du Ponant : La Rochelle - Essaouira » de Sylvie Ingold, Ed. L.Gatineau, incluant un chapitre sur Cathy Bion (2003).
- Impression d’une photo par la Ville de Pantin pour une affiche (120 X 176) diffusée sur les panneaux municipaux Decaux et d’une carte postale pour ses bibliothèques dans le cadre de l’exposition « Nuances Marocaines » (2000).

Retrouvez Cathy Bion, son actualité, ses photographies sur son site Web

 

article " Cathy Bion, l'inspiration Souirie" par Marie Amélie le 21/06/2012
avec la collaboration de Cathy Bion.

photo du portrait : Aline Ducasse
crédit photos : Cathy Bion


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News