1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Catherine et Marie-Christine, les gazelles d'Essaouira

Le 2017-03-17 23:48:48

Rallye A£icha des Gazelles 2017 Ce mois-ci, ce n'est pas un portrait mais deux, que nous vous présentons. Un duo, et pas des moindres : les Gazelles d'Essaouira ! Le Rallye Aïcha des Gazelles compte cette année un équipage composée de deux téméraires souirias. Partons à la rencontre de Cath et Marie-Christine !

 

Focus : Catherine et Marie-Christine à l'assaut des pistes du Maroc


Le portrait : 

Le Rallye Aïcha des Gazelles revient au Maroc pour sa 27e édition ! Du 23 au 30 mars 2017, plus d'une centaine de 4x4 et autres véhicules adaptés aux pistes vont parcourir le sud Maroc lors d'un challenge composé de 6 étapes. Un défi qui mettra à l'épreuve la volonté des duos féminins et leur capacité à s'orienter dans un environnement inconnu où le sable prédomine.

Parmi elles, deux téméraires Françaises installées à Essaouira : Catherine Vieu et Marie-Christine Lapeyre !

La première est une artiste accomplie, qui aime croquer le Maroc depuis qu'elle est venue s'installer à Essaouira il y a 4 ans. Vous connaissez d'ailleurs certainement son travail puisqu'elle collabore régulièrement à l'illustration des Carnets de Voyage !

La seconde est une femme d'affaires qui déborde d'énergie. Après de multiples pérégrinations à travers le monde, elle gère Le Taros depuis 2 ans. C'est une sportive émérite qui cumule les activités avec une grande dose de bonne humeur.

Leur rencontre s'est faite par hasard, comme c'est souvent le cas à Essaouira. C'est d'abord leurs époux qui ont échangés, sur le sud-ouest et le rugby, une passion commune. L'amitié entre Catherine et Marie-Christine est née de cette circonstance inattendue.

Au départ, c'est Marie-Christine qui s'est lancée dans le projet du Rallye Aïcha des Gazelles. Elle voulait le faire avec sa fille, mais après son désistement, elle le propose à sa petite-fille, qui se retracte ! Toujours motivée, elle en parle à Catherine, qui lui répond « Yallah » !

Alors que Catherine n'est pas sportive de nature, elle relève le défi. Marie-Christine sera au volant, son sang-froid et sa capacité à gérer les défis du Rallye la prédestinant à cette place. Catherine accepte de chausser son casque et ses baskets pour devenir co-pilote. Une place qui l'obligera à sortir régulièrement de la voiture pour grimper les dunes et diriger Marie-Christine à travers le désert, ou à s'éloigner du véhicule pour lire la boussole, seul moyen de repérage au mileu des ergs et des regs.

Les qualités artistiques de Catherine lui seront d'un grand secours. En effet, quand on se retrouve au sommet de la dune ou qu'il faut repérer son cap à bonne distance de son pilote, les moyens de communication s'amenuisent. Le dessin sera un bon allié pour diriger Marie-Christine dans ce no-man's land !

Leur équipage devrait d'ailleurs se faire repérer grâce au talent de Catherine. Pour la première fois dans l'histoire du Rallye Aïcha des Gazelles, elles offrent au public une voiture entièrement peinte à la main*. Un travail de longue haleine mené sur plusieurs mois, où pochoirs et pinceaux ont permis la customisation de leur véhicule. Une touche d'art dans le désert marocain qui porte le numéro 210 et se nomme « Art et Conduite ». La promesse de ne pas passer inaperçues au mileu des autres équipages internationaux.

L'arrivée se fera sur la plage d'Essaouira le 1e avril 2017. Souhaitons au duo souiri de vivre des aventures extraordinaires qui laisseront des souvenirs impérissables aux deux courageuses gazelles d'Essaouira !


L'interview : 


→ Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?

Catherine : J'aime la vie, les gens, le mouvement !!! La voiture des gazelles que j'ai peinte a été un vrai challenge, ainsi que la participation au rallye qui est un véritable défi. Je pratique la marche, le yoga et la natation, mais par-dessus tout j'ai un grand cœur et une grosse volonté.

Marie-Christine : Malgré mon âge – j'ai 65 ans – je travaille encore ! Je dirige l'établissement très connu à Essaouira : le Taros. J'ai parcouru de nombreux kilomètres pour rallier Paris à Essaouira ! Je pratique le ski à un très bon niveau, la pêche et la chasse. Je suis prête à me donner à fond pour la bonne cause !


→ Dans les grandes lignes, quel est votre parcours professionnel ? 

Catherine : Je suis diplômée de l'Ecole Nationale des Arts Appliqués et des Métiers d'Arts de Paris, l'école Olivier de Serres. J'ai travaillé pendant des années sur de nombreux événements où je peignais en direct des toiles monumentales, pour l'agence « Art en direct » de Boulogne. J'ai ainsi couvert de nombreux lancements de produits pour des entreprises pharmaceutiques, des couturiers, ou pour les capsules « L'Or » de Maison du Café. J'ai arrêté il y a environ 8 ans pour me consacrer à la peinture.

Marie-Christine : J'ai fait des études de sport avec le CREPS. J'ai ensuite exercé différents métiers, de la décoration de vitrine à la gestion d'établissements de restauration. J'ai travaillé pendant 15 ans en Irlande et pendant 8 ans à Paris avant de venir à Essaouira pour reprendre Le Taros.


→ Qu’est ce qui vous a donné envie d’exercer votre métier ?

Catherine : Je peins depuis que j'ai 5 ans. Petite, ma grand-mère me donnait de grands morceaux de papiers sur lesquels je passait des heures à peindre. J'ai passé un bac artistique, la peinture a toujours fait partie de moi. J'ai arrêté lorsque j'ai eu mes enfants, pour leur consacrer du temps quand ils étaient petits. Maintenant qu'ils ont grandit, je peux y revenir en toute liberté. J'ai toujours aimé les grands formats, et à Essaouira j'ai eu beaucoup de commandes, notamment avec Redouane de la Galerie du Sud qui vend mes toiles, ou la barque de la Flouka du Taros que j'ai customisé. Une de mes toiles se retrouve aussi dans le bureau du directeur du golf !

Marie-Christine : Au départ, j'étais passionnée de sport, d'où le choix de mes études. Puis ce sont les hasards de la vie qui m'ont amenée à faire plusieurs métiers. Ma préférence va sans aucun doute à la restauration, pour sa convivialité et le partage avec les gens que je rencontre.


→ Quelles sont les 3 étapes, ou moments les plus importants ou les plus marquants, dans votre carrière/ vie personnelle ?

Catherine :1) Ma famille ! 
2) L'événementiel dans lequel j'ai aimé travaillé toutes ces années
3) Mon départ pour Essaouira où je me découvre « peintre orientaliste » en peignant le Maroc et ses scènes de vie.

Marie-Christine : 1) Ma famille, mes enfants et mes petits-enfants !
2) Les nombreux voyages à travers le monde
3) Le Rallye Aïcha des Gazelles qui est une nouvelle aventure


→ Depuis combien de temps venez vous en séjour – ou vivez-vous – à Essaouira ? Quelle a été votre motivation pour venir vous y installer ?

Catherine : J'y suis venue en séjour pendant 30 ans. Il y a 4 ans, j'ai acheté une maison en médina, sous les mouettes. Nous avons donc décidé, avec mon mari, de venir nous y installer.

Marie-Christine : J'y ai voyagé régulièrement pendant 15 ans, et il y a 2 ans, une belle opportunité s'est offerte de venir m'y installer. Je travaillais à Paris, et un client, devenu ami, m'a parlé du Taros qui était à reprendre. Sans réflechir, nous avons foncé avec mon mari. Nous pensions travailler de manière saisonnière, c'était sans compter l'ambiance du Taros et son affluence régulière !


→ Quels sont vos meilleurs souvenirs à Essaouira ou liés à Essaouira ?

Catherine : Ses grandes plages et la violence de l'océan. C'est un être à part entière. Son eau froide vivifiante est une dose d'énergie nécessaire.

Marie-Christine : Toutes les rencontres. Je découvre Essaouira autrement, cette différence indéniable qui existe entre venir pour les vacances et travailler ici au contact de la population.


→ Quel est votre « lieu » préféré à Essaouira ?

Catherine : La plage de Sidi M'Barek qui possède cette énergie unique. Je peux y passer des heures à ramasser des cailloux que je transforme par la suite. Il y en a des milliers, de formes et de couleurs différentes.

Marie-Christine : La baie d'Essaouira, et la corniche, de plus en plus belle avec ses nouveaux aménagements. La vue imprenable sur l'océan et la plage que je peux apprécier tous les jours depuis la terrasse du Taros où je passe de nombreuses heures.


→ Que conseillez vous à quelqu’un qui vient visiter la ville d’Essaouira ?

Catherine : Faites le tour de la médina ! Sortez au Taros le samedi soir, et à Dar Caravane pour des journées au calme du jardin.

Marie-Christine : Laissez-vous aller à l'ambiance de la médina. Allez voir à l'extérieur la région magnifique qui nous entoure : la campagne vers Ida Ougourd ou les plages au nord et au sud.


→ Un message à faire passer à tous ceux qui vont vous lire ?

Catherine : Essaouira, c'est comme le nord de la France : « on pleure en arrivant, on pleure en partant » ! C'est l'endroit parfait toute l'année, du soleil en journée, des soirées fraîches où il n'y a rien d'étonnant à manger une raclette après une journée bronzette !

Marie-Christine : J'espère que nous ne décevrons pas tous ceux qui nous soutiennent pour ce Rallye Aïcha des Gazelles, nos sponsors, nos amis, notre famille, et tout le staff du Taros que j'ai sollicité régulièrement pendant l'organisation !


* Découvrez le travail monumental de Catherine Vieu sur le véhicule du Rallye Aïcha des Gazelles sur ce lien
 


Informations et Contacts :

Suivez l'équipage 210 de Marie-Christine et Catherine sur le live du Rallye Aïcha des Gazelles

 

Emeline, pour Vivre Essaouira,le 17 mars 2017
 


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News