1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
dimanche 24 septembre 2017
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Iftane, Tafedna, splendeurs sauvages de l'Atlantique.

Le 2014-03-28 12:48:26

Tafedna Délaisser pour quelques heures les belles plages d’Essaouira et Sidi Kaouki . S’échapper dans une nature presque vierge, ponctuée de falaises impressionnantes sous lesquelles se nichent quelques villages de pêcheurs. C’est ce que vous propose cette balade de saison, à une cinquantaine de kilomètres vers le sud.

 

 

 

 

A la sortie de la ville, la route d’Agadir longe la future station de golf de Diabat. Il faut traverser en ignorant  la « ville nouvelle » et prendre à droite pour très vite entrer dans les champs d’arganiers.

A peine 25 kms avalés, la route serpente entre de douces collines émaillées de troupeaux de moutons « brouteurs de cailloux » ! Voici TIDZI et sa coopérative d’huile d’argane.En chemin nous évitons les chèvres qui gambadent entre terre rouge et arganiers gris-vert. Ici, la voie est plus escarpée à l’approche du mont Amsitten, véritable réserve écologique.

A 35 kms, l’embranchement d’AIT IDDIR, sur la droite nous ramène vers l’océan. L’étroite chaussée traverse une forêt d’arganiers beaucoup plus imposants que les précédents. En saison scolaire, une volée de petits berbères rieurs rentrent de l’école, à moins qu’ils ne gardent les troupeaux. Nous voilà soudain perdus entre ciel et mer qui se confondent ; Point de ligne d’horizon en effet sous la brume de chaleur, en pleine journée.  A droite, une piste praticable indique la direction d’Iftane à 13 Kms. Pas de crainte, l’oued rencontré un  peu plus loin, se traverse facilement et la balade continue tranquillement. Sous le soleil écrasant, cette nature aride n’est pas sans rappeler les paysages méditerranéens où les pins parasols remplacent les arganiers. Déjà s’aperçoit l’écume blanche en contrebas ! Il faut s’arracher à la contemplation d’un paysage impressionnant, vierge de tout béton, et descendre à pieds, vers la plage.

Dans la crique que dominent  les falaises,  quelques barques de pêcheurs abandonnées sur le sable étalent leurs couleurs vives. Pratiquement seuls au monde, il est temps de pique niquer, se baigner  et visiter la grotte, avant de reprendre le chemin qui mène à Tafedna. 

La mer encore, et le surplomb de l’océan qui a laissé derrière lui quelques flaques bruissantes d’oiseaux ! Nous sommes au Cap TAFELDNEY où une ancienne maison de gouverneur, abandonnée, domine l’Atlantique, comme un témoin du passé.

A L’entrée du village, une caravane de dromadaires…..viennent-ils de la plage? Allons voir les pêcheurs qui ont élu domicile dans cette baie, sans autorisation aucune, depuis longtemps, et dont les maisons sont menacées par un quelconque projet touristique. Du bleu, encore du bleu et des barques entre lesquelles traînent chiens et chats sous le regard passif de mulets au chômage ! Ce sont eux qui aident habituellement au halage des bateaux! Le fragile équilibre de l’écosystème a été rompu par la surexploitation  des algues qui abritaient diverses espèces marines.

L’« agar agar » a presque disparu, récolté chaque année par des familles entières qui le revendaient pour l’industrie. Désoeuvrés, les hommes boivent du thé et préparent leurs appâts. S’il n’y a pas de vent, ils prendront  la  mer, mais ce n’est pas le moment ….. Les alizés font rage et l’absence de poisson sera compensée par une orgie visuelle et de magnifiques photos!  Le retour par Smimou est aisé et la balade n’aura duré qu’une demi -journée mais quel spectacle !

(La balade fait environ 100 kilomètres et vous pouvez louer une voiture pour 300/350 dirhams la journée)

 

Le 13/08/10 par Solange Barault Clips Mags


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News