1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Essaouira va bien !

Le 2014-09-26 13:17:57

DG ONMT C’est le message que le Directeur Général de l’Office National Marocain du Tourisme, Abderrafie Zouiten, a tenu à passer aux professionnels du tourisme et aux médias en se déplaçant personnellement à Essaouira aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

Ce samedi était organisée à l’initiative de Mr le Gouverneur de la Province d’Essaouira une réunion d’information sur l’avenir de l’aérien à Essaouira et les mesures proposées par l’ONMT pour accompagner le développement de la destination Mogador.
Nombreux sont ceux qui ont répondu présents à l’invitation, les professionnels du tourisme : hôteliers, prestataires de loisirs, restaurateurs… les représentants et élus locaux : le Gouverneur de la Province d’Essaouira, le Délégué provincial du tourisme d’Essaouira, le Président du Conseil Municipal d’Essaouira, la Déléguée provinciale de la culture… sans oublier le conseiller de sa majesté Mohamed VI, Mr André Azoulay, fervent ambassadeur de la ville.

Tous sont venus à la rencontre d’Abderrafie Zouiten,  Directeur Général de l'ONMT (l’Office National Marocain du Tourisme), venu présenté son plan d’action pour accompagner le développement touristique de la destination Essaouira et l’application de ses mesures à court et moyen terme.
Il est vrai que l’arrêt de la liaison aérienne de la RAM reliant Essaouira à Paris, annoncé il y a quelques semaines, a beaucoup inquiété les professionnels du tourisme qui se sont interrogés sur le devenir de la destination Mogador.

Mr Zouiten a d’abord voulu rassurer ces opérateurs touristiques,  en rappelant que l’arrêt de la liaison aérienne, assurée par la RAM depuis près de 10ans, entre Essaouira et Paris était une décision de gestion interne d’entreprise et n’avait rien à voir avec l’attractivité de la ville elle-même.

Il a su énumérer les particularités d’Essaouira qui en font une destination « privilégiée » : les festivals de musique, la valorisation du patrimoine culturel et architectural, sans oublier les sports de glisse qui en font un spot mondialement connu.

Il a ensuite exposé point par point les mesures prévues ou accords négociés par l’ONMT pour faciliter les liaisons aériennes et terrestres vers Essaouira.
Les premiers résultats seront immédiatement palpables avec l’ajout par la compagnie Transavia de 2 vols supplémentaires entre Paris et Essaouira à partir du 29 octobre 2014 et la commercialisation dès avril 2015 de la ligne Londres-Essaouira par la compagnie Easyjet à raison de 2 liaisons hebdomadaires.

En complément d’autres projets sont en cours d’étude, notamment une liaison directe par bus entre l’aéroport de Marrakech et Essaouira comprenant la vente en ligne de cette liaison routière.
Le voyageur aurait, à terme, la possibilité d’atterrir à Marrakech comme escale intermédiaire avant d’atteindre la destination finale d’Essaouira.

Les négociations avec la RAM sont également ouvertes pour la création d’une liaison aérienne entre Casablanca et Essaouira avec pas moins de 4 rotations par semaine, facilitant là aussi le transfert des voyageurs jusqu’à Mogador.

D’autres pistes de travail ont été évoquées par le Directeur Général de l'ONMT :
-    Effort de commercialisation et de communication avec la création d’un Comité Régional du Tourisme constitué d’opérateurs touristiques locaux et d’élus.
-    Négociation avec l’ONDA (Office National des Aéroports) pour l’exonération de certaines taxes aéroportuaires.
-    Création d’un partenariat dynamique entre les villes de Marrakech et d’Essaouira.
-    Exploration de nouveaux marchés à l’international, avec développement de l’aérien vers la Belgique, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne.
-    Exploration du marché national…

Abderrafie Zouiten a conclu son intervention en saluant la mobilisation des souiris.
Comme il l’a dit très justement «la force d’Essaouira est représentée par l’ensemble des participants ici présents… le succès de la ville est construit : Essaouira bénéficie du taux de retour le plus élevé au Maroc».

Mr André Azoulay s’est voulu lui aussi positif «Essaouira va bien ! Il faut que chaque opérateur touristique soit porteur de ce message… les lignes aériennes qui ferment ? C’est le résultat de problèmes de gestion des compagnies, ce n’est aucunement lié à la qualité de la destination».

La réunion a été suivie par une conférence de presse donnée par Abderrafie Zouiten aux journalistes de la presse nationale. Vivre Essaouira était présent, et là aussi le message a été clairement passé par le Directeur Général de l'ONMT : Essaouira va bien et affiche une croissance à 2 chiffres depuis plus de 18mois.
Le désengagement de la RAM ne remet pas en cause la qualité de la destination !

Les propositions de l’ONMT,  la mobilisation des acteurs touristiques locaux et des élus vont permettre d’étoffer l’offre aérienne à destination de l’aéroport d’Essaouira Mogador.

Bientôt ce sont 3 vols par semaine en provenance de Paris, en avril prochain 2 vols par semaine en provenance de Londres et à suivre des liaisons potentielles vers l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou l’Espagne… et pourquoi pas le retour, un jour de la RAM à l’aéroport Essaouira Mogador ?

Delphine pour Vivre Essaouira le 13/09/2014
photo Vivre-Essaouira.com


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News