1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
dimanche 19 novembre 2017
Sur Google Sur Twitter Sur Facebook Sur votre MySpace Sur Digg.com

Le Mystère de Ville Bleue

Le 2015-07-23 17:24:36

enquete essaouira En vacances au Maroc, je suis de passage à Essaouira pendant la fin du Ramadan. Malgré quelques échos sur les changements quotidiens que l’Aïd implique, je ne sais pas trop ce que cela signifie. Je décide donc de mener mon enquête.

 

 

 

 

 

Actualité tourisme : l’Aïd el Fitr à Essaouira

Arrivée le jeudi soir sur Essaouira, on m’annonce au Riad que c’est  « ce soir que tout doit se décider ».

« Se décider quoi ? » Première énigme !

- « Nous saurons ce soir quand se terminera le Ramadan. Selon le positionnement de la lune dans le ciel, nous saurons s’il se termine vendredi soir ou samedi. »

Le lendemain matin, nous avons la réponse dans les journaux : aujourd’hui, vendredi 17 juillet 2015 sera le dernier jour de jeûne ! Enigme 1 résolue.

Le vendredi, la journée se déroule comme les autres jours : peu d’activité en journée, la médina s’anime le soir. Je passe par la case « hanout » (épicerie) vers 19h30. Je décide de poser quelques questions afin d’avancer dans mon enquête sur l’Aïd. Je demande alors si, dans quelques minutes, l’appel du muezzin sonnera la fin du jeûne ? L’épicier, ravi, me répond que oui. Je lui demande comment les prochains jours vont se passer.

- « Moi, je reste ouvert tous les jours. Ma famille habite dans le Nord et je ne peux pas fermer mon commerce pour faire le trajet. Par contre, je prendrai de longs congés pendant l’Aïd el Kbir. Environ 60 jours après la « petite Aïd » de demain ; la « fête du sacrifice », ça te dit quelque chose ?

- Oui, je crois ! C’est celle durant laquelle vous tuez le mouton et le partagez en plusieurs parts afin de les distribuer à la famille, aux amis et aux pauvres. Quelle différence avec l’Aïd el Fitr de demain (énigme 2) ?

- Demain, c’est familial. On se rassemble avec nos proches, on passe du temps ensemble. Et les gens profitent de l’occasion pour sortir leurs beaux vêtements.

- Tu es content que le Ramadan se termine ?

- Oui… »

Enigme 2 résolue !

Le lendemain, le samedi, je décide d’aller me promener en médina afin de voir un peu comment se vit l’Aïd el Fitr.

Dans les rues d’Essaouira, je croise beaucoup d’enfants en tenues traditionnelles : petite djellaba blanche, babouches colorées (souvent jaunes) et tarbouch sur la tête. Je me rends compte que se sont davantage les petits garçons et les hommes âgés qui sont habillés de cette manière. Les femmes portent plutôt de jolis vêtements plus modernes : des robes colorées pour les fillettes et des pantalons élégants et de jolis foulards pour les femmes. Je jure un peu avec mon sac à dos au milieu de cette foule sur son 31… (Cette expression ne doit pas exister ici, on dit sûrement « être sur son Aïd el Fitr » ?!)

Malgré la foule qui se promène en ville, la plupart des boutiques semblent fermées. Je me souviens alors de ce que m’a dit l’épicier hier : «on se rassemble en familles, on passe du temps ensemble ». En sortant de la médina pour rejoindre la plage d’Essaouira, un homme passe et me tend la main, me souhaitant une  « Aïd Mubarak Saïd » (=joyeuse fête de l’Aïd). Il a le sourire aux lèvres en se dirigeant vers une mosquée d’Essaouira.

Au bord de la mer, des dizaines de petits vendeurs se sont installés : des chips, des frites, des glaces, des barbes à papas… Des femmes se font des tatouages au henné sur les murets en pierre, des enfants font des tours de mini-karts, les pères discutent entre eux pendant que les mères prennent des photos. D’autres familles profitent du beau temps pour se baigner, jouer au foot ou papoter sur la plage…

 Je m’installe sur le sable chaud. Je me sens bien.

Conclusion de cette investigation : La journée de l’Aïd à Essaouira est apaisante. Les familles se retrouvent et profitent de la journée pour faire des activités, les gens sont de bonne humeur et  l’atmosphère de la ville est agréable. On ressent un délicieux savoir-vivre ensemble.

Après le repas du soir, je décide de ressortir un peu (je vais peut-être découvrir autre chose, qui sait ?). Les femmes sont joliment maquillées et sont accompagnées de leurs ami(e)s. Les rues sont pleines. On boit du thé en terrasse. Assise dans un bar où l’on sert de l’alcool, je constate que les Marocains ne commandent que des softs. Je me permets alors de demander au serveur s’il persiste quelques restrictions alimentaires dues au Ramadan (nouvelle énigme !).

     - « Oui, jusqu’à lundi, nous avons l’interdiction du gouverneur de servir de l’alcool aux Marocains. » 

Le dimanche, la vie reprend tranquillement son cours. La journée passe vite à cause du changement d’heure. Plusieurs échoppes de nourriture sont encore fermées. Demain, tout redeviendra comme avant…

 

Une enquêtrice, pour Vivre Essaouira, le 19 juillet 2015

 

 

Crédit photos Sofitel Essaouira Mogador et Jean-Yves Bardin (2013)


 

Sondage

Votre première impression sur Vivre Essaouira?


Essaouira

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et vos séjours à Essaouira Mogador sur Vivre Essaouira, le premier Guide du tourisme d'Essaouira. Vivre Essaouira est votre média d’information sur la ville d’Essaouira Mogador et sa région. C’est également un véritable guide du tourisme à Essaouira et sa région puisqu’il regroupe à la fois des informations de qualité publiées quotidiennement (culture, tourisme, vie quotidienne, sport, etc.) et une sélection des bonnes adresses à Essaouira Mogador.


Inscription Newsletter

Form Object

News